Fourni par Blogger.

Social icons

Réception

Réception

  • Hors d'œuvre

Je me suis peu penchée sur la manière que j'ai de recevoir une œuvre. C'est pour moi la partie la plus mystérieuse du processus.

Je peux analyser ce qu'il en est de mes perceptions, parler de l'harmonie ou de la force qui se dégage d'une œuvre.

Mais pourquoi cette œuvre-ci me touche-t-elle particulièrement, quelle est l'alchimie qui s'enclenche au moment où mes sens entrent en action, pour me faire adhérer à un ensemble de signes picturaux ou de sons, ou pour les repousser?
Je n'en sais rien, et je suis loin d'être capable d'en retracer le chemin – même si je me doute que j'entre en résonance avec la manière dont la pièce a été mise en œuvre – au niveau affectif, sensible, intellectuel.

Malheureusement lorsque je suis dans la position d'être réceptrice, je n'y suis pas, dans la mise en œuvre… Je suis hors d'œuvre… Alors, la force véritable d'une œuvre, serait-ce être en mesure de me faire quitter tout territoire connu, toute référence, tout imaginaire, toute distraction pour me saisir en entier, m'emporter comme sidérée?