Fourni par Blogger.

Social icons

20.9.15

Une incursion à la Pinacothèque, Genève

Dans le cadre de l'exposition "Feuille, caillou, ciseau", je me suis follement amusée à jouer toute seule à l'atelier.

Dans la traditionnelle règle du jeu, feuille gagne sur caillou, ciseaux sur feuille, caillou sur ciseau.
Sur les six faces du dé, deux portaient "feuille", deux "caillou", les deux dernières "ciseau".
Feuille était de couleur verte, caillou grise, et ciseau bleu (acier!).
J'avais décidé de tracer au crayon la couleur perdante, et avec un large pinceau la couleur gagnante.

Je lançais donc les deux dés, et je rejouais en cas de match nul: le résultat m'indiquait comment je devais peindre ma miniature.
Je traçais d'abord au crayon la couleur perdante, puis au pinceau par-dessus la couleur gagnante.

Du bout de l'outil, je jouais chacun des éléments, perdants ou gagnants, traçant le caractère que je supposais à "feuille", "caillou" ou "ciseaux". Je pense même qu'à travers la porte de l'atelier on devait m'entendre jouer à voix haute successivement les deux rôles et rire comme une folle...

Comme résultat, bien plus que les 35 carrés que j'ai sélectionnés… Mais voici ma proposition.

35 mini-peintures dans un A3, Pinacothèque Genève 2015
35 mini-peintures dans un A3, Pinacothèque Genève 2015

Enregistrer un commentaire